Antenne Starlink

Starlink, Internet haut-débit par satellite
Miracle ou mirage ?

Publié le 13/09/2021 - Mis à jour le 13/09/2021 par

La promesse

Starlink a annoncé en Février 2021 l'ouverture du service en test pour juillet 2021 en France. Pendant la période des vacances à l'Île d’Yeu, je souffre depuis 20 ans d’un accès Internet aléatoire : quelques Mbit/s en téléchargement avec de nombreuses interruptions de service. Les problèmes sont identiques en 4G car c’est sans doute la liaison avec le continent qui est saturée. L’installation de la fibre optique, quoique dite prioritaire, n’est pas encore d’actualité.
La promesse actuelle de la phase bêta sur le site Stalink est la suivante ;

Mon expérience

Sans trop y croire, je m’inscris le 4 février 2021. Le 26 février, Starlink me demande de confirmer par un dépôt de 99$, ce que je fais immédiatement. Le 6 août 2021, je suis invité à confirmer et à payer ma commande. Le 13 août, on m’annonce une date de livraison le 17. En attendant, je télécharge l'application mobile qui permet de choisir une position pour l’antenne. En effet contrairement aux antennes pour satellites géostationnaires qui peuvent être posées sur le sol à condition d’avoir une vue vers le sud dégagée, Starlink nécessite une vue dégagée sur 360° dans un cône vertical de 110° orienté un peu vers le nord. Il est donc quasi obligatoire de mettre l’antenne en hauteur. La solution standard Starlink est de poser le trépied fourni sur un toit et de le stabiliser avec des parpaings ! Vu la force et la fréquence des tempêtes à l'île d’Yeu, je commande donc séparément un adaptateur pour mât d’antenne TV à la française. Je reçois simultanément les commandes de matériel le 17 août comme prévu en provenance de Los Angelès. Une journée pour parvenir à Nantes via Leipzig puis 5 jours pour faire les 100 km vers l’île d’Yeu !

Colis Starlink

Le matériel est fourni dans un emballage impressionnant déjà tout connecté ! Une alimentation PoE, un routeur Wi-Fi et 30 m de câble renforcé pour l’antenne. L'installation de l’antenne sur le mât prend donc 5 minutes. Le passage définitif des câbles dans des murs en pierre de 60 cm prendra un peu plus de temps. Le seul paramétrage possible du routeur est le Wi-Fi. Au bout de quelques minutes après le branchement de l’alimentation, l’antenne s’oriente automatiquement et le système fonctionne. Un premier speedest donne le résultat suivants : 234 Mbits/s en téléchargement au lieu de 4 avec l’ADSL ! Je viens de changer de monde !

Performances Starlink

La promesse (délai, performance) est donc largement tenue. Il reste à mesurer la fiabilité de l’ensemble.

Détails techniques

Le système collecte systématiquement les statistiques de latence et connectivité que l’on peut consulter sur l’application mobile. Au bout des premières 12 heures, le système ne détecte aucune obstruction ce qui me rassure sur la position choisie pour l’antenne. Quelques coupures de plus de 2 secondes sont signalées. La latence moyenne constatée est de 40 ms (entre 25 et 70 ms). Durant les 15 jours suivants, j’ai eu des séquences de 12 heures sans coupures et une coupure d’environ 8 minutes (sans doute une mise à jour du système).

Pannes Starlink

D’un point de vue technique, l’adresse IPv4 fournie est dynamique et change très fréquemment. Je n’ai pas vu d’IPv6 bien que certains utilisateurs aux US déclarent en avoir une dans les forums. Il y a une prise RJ45 pour brancher un réseau câblé mais on ne peut pas configurer le routeur donc prévoir de le remplacer pour des fonctions évoluées. Il est possible de lire la configuration sur un PC sur l’adresse 192.168.100.1 et le réseau local est 192.168.1.0/24

Coût

Le coût du matériel est le suivant : 99 $ (réservation) + 474,62 € (antenne + routeur) + 44 € d’adaptateur soit environ 600 €. Vu la qualité du matériel fourni, je pense que c’est vendu à perte !
L'abonnement est de 99 € par mois soit deux fois plus cher qu’un abonnement ADSL inutilisable. J’ai donc résilié cet abonnement en portant mon numéro de téléphone fixe chez le fournisseur de trunk SIP ippi.Le câble de téléphone est enfin devenu inutile.

Conclusion

Il n’y a encore peu d’utilisateurs : 100 000 dans le monde selon Starlink. Il faudra voir ce que donnent les performances quand ils seront plusieurs millions. En attendant, c’est une solution plus que convenable pour remplacer la fibre optique y compris pour la téléphonie. Quand j’avais acheté cette maison il y a 40 ans, on m’avait promis l'arrivée prochaine du tout-à-l'égout. Il a quand même fallu attendre 25 ans ! J'ai maintenant tout mon temps pour attendre l’arrivée dite prioritaire de la FTTH.

Ajoutez vos commentaires ci-après ou les envoyer à Jean-Paul Figer
Mots clés


Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.